Comment bien choisir sa mutuelle santé ?

Certaines démarches sont essentielles si le souscripteur souhaite bien choisir sa mutuelle. Il peut par exemple consulter un comparateur mutuelle qui lui donnera la possibilité de réaliser une analyse claire et exacte sur les diverses offres de mutuelles disponibles.

Cela lui évitera sans aucun doute de faire un mauvais choix et de choisir la mutuelle qui n’est pas adaptée à ses besoins. De nombreux éléments doivent être pris en considération lors du choix d’une mutuelle, on cite spécialement le prix de la souscription. Les prix varient considérablement en fonction des établissements et des contrats.

La somme du remboursement de la mutuelle doit également être prise en considération dans le choix d’une mutuelle, car tous les organismes ne possèdent pas le même taux de remboursement. D’une manière générale, bien qu’il existe quelques exceptions, la totalité du ticket modérateur est remboursée. En outre, les débordements d’honoraires ne sont pas assumés de la même façon.

Quels sont les critères à vérifier ?

Lors de la souscription et pour trouver la meilleure mutuelle, le souscripteur doit bien observer les critères suivants :

  • le taux de remboursement : il doit pouvoir parachever au mieux le ticket modérateur, que ce soit pour l’hospitalisation, les consultations ou encore les médicaments. Il doit également s’exprimer fréquemment en pourcentage de prise en charge.
  • les pathologies exclues et celles prises en charge : certaines affections sont souvent destituées des remboursements ; il convient de savoir lesquelles.
  • les limites de la prise en charge : certaines complémentaires santé ou mutuelles imposent des limites sur le nombre de forfaits médicaments, de consultations ou de jours maximum d’hospitalisation, au-delà desquels la prise en charge n’est plus valide.
  • les services additionnels : une garde-d’enfants, une aide ménagère en cas d’immobilisation ou d’hospitalisation, et bien plus encore.
  • les délais de carence : dans certains cas, certains actes, pathologies ou matériels médicaux ne sont pris en charge qu’après un certain délai de cotisation.
  • les avantages de paiement ou le délai de remboursement : il s’agit des tiers payants, de l’avance des frais et bien plus encore.
  • la prise en charge ou non de certains forfaits tels que le forfait hospitalier, la participation forfaitaire de 1 euro, le forfait de 18 euros sur la franchise médicale en pharmacie et les actes de plus de 91 euros.