Comment fonctionne le prêt personnel et quelles sont ses particularités

Le prêt personnel (crédit non affecté) est en quelque sorte un crédit à la consommation personnelle, attribué pour aider les couples à réaliser des dépenses trop conséquentes par rapport à leurs budget, comme l’achat de meubles ou d’autres acquisitions indispensables au foyer.

En revanche, le prêt personnel n’est pas autorisé pour l’achat d’un appartement ou d’une maison. A la base, le prêt personnel se présente sous la forme d’une trésorerie dont l’emprunteur peut en disposer comme il le souhaite, contrairement au crédit affecté, qui lui est octroyé uniquement pour un achat bien précis. Pour souscrire un prêt personnel, les démarches sont faciles et les clauses exigées ne sont pas trop strictes.

Il suffit juste de demander une somme d’argent entre deux cent et soixante quinze mille Euros maximum. L’âge requis est de dix huit ans minimum. Le taux d’endettement n’est pas assujetti aux règles instaurées par le gouvernement car il est calculé en fonction des revenus du futur débiteur. C’est pourquoi il est conseillé, avant de s’engager, de réaliser des études comparatives afin d’obtenir le meilleur taux de crédit du marché bancaire.

Lorsque le demandeur s’adresse à l’organisme prêteur, celui-ci doit impérativement lui apporter tous les renseignements indispensables et obligatoires avant qu’il signe le contrat. Parmi les informations exigibles, l’emprunteur doit connaître la somme exacte contractée, le temps défini du prêt personnel, le coût de chaque échelonnement, le montant du taux annuel effectif global, les conditions précises d’amortissements et le prix total du crédit en question.

Toutes ces précisions permettent au futur débiteur de bien réfléchir avant de souscrire son prêt personnel et d’y renoncer éventuellement pendant un délai réglementaire de quatorze jours (rétractation) pour refuser l’offre.