Comment fonctionne une Assurance vie ?

Considérée non pas comme une vraie assurance, mais plutôt comme un placement, l’assurance vie intéresse plus d’un dans la mesure où elle fait fructifier des intérêts en plus de présenter des avantages fiscaux.

La souscription au contrat d’assurance vie

Le contrat d’assurance vie consiste à confier votre argent auprès d’un assureur afin que celui-ci le fructifie pendant une période déterminée d’un commun accord. Cette durée est reconductible et peut s’étaler toute la vie.

L’assureur va vous demander d’indiquer dans le contrat le bénéficiaire, d’habitude c’est vous si vous êtes toujours en vie au moment de la date d’échéance du contrat. Mais, un autre bénéficiaire devra être désigné dans le cas où vous veniez à mourir prématurément. Il est usuel de désigner plusieurs rangs de bénéficiaires.

Le contrat d’assurance vie peut porter sur différents supports d’investissement. Il peut porter sur un fond en euros ou sur des unités de compte ou les deux à la fois, c’est qu’on appelle un contrat multisupports. En tout cas, les formules sont variées selon les compagnies d’assurance et les organismes financiers qui les proposent.

Quant aux frais, il s’agit généralement des frais d’entrée, des frais de gestion et d’arbitrage (cas d’un contrat multisupports). Veillez à bien étudier les frais avant de signer le contrat, puisque certains sont dissimulés.

Fructifier des intérêts, mais pas que !

Les versements accumulés peuvent en effet servir à la réalisation de nombreux projets. D’abord pour un investissement personnel (ex : projet immobilier), mais vous pouvez aussi utiliser l’épargne constituée pour compléter vos revenus à la retraite.

Sachez que votre argent investi dans une assurance vie n’est pas bloqué. Vous pouvez à tout moment le retirer ou faire une avance. Si l’avance n’est pas imposée, le retrait l’est ou du moins s’il est effectué avant 8 ans.

Par ailleurs, l’assurance vie présente des avantages fiscaux concernant la succession et est donc considéré comme le meilleur investissement du moment. Les conditions sont bien plus souples que celles d’une succession traditionnelle. Les taxes peuvent par exemple aller de 20 % au lieu de 60 %. Bref, ce contrat est un moyen facile de transmettre un capital à vos proches.